17 septembre 2006

Françoise Morvan : « Non à la régression ethniste en Bretagne »

A lire absolument : un entretien exclusif à l'Observatoire du communautarisme sur la nature du "mouvement breton", de son idéologie et de ses soutiens. Un témoignage documenté et accablant sur l'idéologie des nationalistes bretons, l'aveuglement d'une certaine gauche et la chape de plomb qui entoure cette question en Bretagne.

(Françoise Morvan, Le Monde comme si, Nationalisme et dérive identitaire en Bretagne, Actes Sud, 2002)

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Je l'ai emprunté en bibliothèque , et comme je le pressentais il ne sert à rien de l'acheter, sauf si on a une tendance à la paranoïa!! Ce bouquin devrait recevoir un prix certes, celui de la catégorie "complotisme" et "théorie de complot" ... cette femme a surtout besoin d'un psychiatre car dans son livre il y a de forts relents de vengeance, de sectarisme, de complotisme, de haine même qui déborde sur les Bretons en général et leur culture, qu'un traitement conséquent sur du long terme serait nécessaire. D'ailleurs comme bien de névrosés paranoïaques elle a réussi à entraîner son mari dans son délire obsessionnel, elle est donc déjà un danger pour son proche entourage. Et quand on est au fait du cas "Morvan" on sait d'où provient le fait qui a allumé sa mèche , madame n'a pas digéré les mots (c'est pue dire) qu'elle avait eu avec Per Denez, celle ci d'ailleurs l'a même insulté lors de son décès sans aucun égard pour la famille de ce monsieur. D'une frustration, est né une obsession qui très vite s'est transformé en névrose. En un mot : pathétique!!