25 septembre 2007

Le miracle irlandais et ses revers

"Les Irlandais ont de belles voitures, mais peuvent attendre deux jours aux urgences avant d'être soignés. Ils sont riches individuellement dans un pays qui a l'air de ne pas l'être. L'Irlande, qui a l'opportunité et les ressources, doit urgemment faire preuve d'imagination et de capacité stratégique." Finton O'Toole (éditorialiste du Irish Times)

1 commentaire:

Maeve a dit…

Ben on n'a rien à leur envier... Et je crois que ce n'est que le début des réjouissances !!
23 000 suppressions de postes dans la fonction publique française, que ceux qui sont pour n'aillent pas se plaindre dans quelques temps!